Jul

25

2012

Des personnalités antisémites piégées par une caméra cachée en Egypte

En Égypte, la chaîne de télévision locale, Al-Nahar, a diffusé le 20 juillet dernier une émission sous forme de caméra cachée. Trois personnalités, deux hommes et une femme, pensant être interviewés pour une chaîne égyptienne apprennent en réalité que cette chaîne appartient à un groupe israélien, le caméraman se faisant d'ailleurs passer pour un Israélien.

 

Lorsque la présentatrice leur annonce cette nouvelle, les acteurs égyptiens s'en prennent violemment à l'équipe du studio et à la présentatrice.

 

Pensant être en off, l'un des invités, l'acteur Ayman Kandeel, frappe la présentatrice avant de détruire le studio. L'actrice Mayar Al-Beblawi, accuse les Juifs d'en rajouter sur l'Holocauste et d'être « tous des menteurs. » L'acteur Mahmoud Abd-Al Ghaffar tire les cheveux du producteur de l'émission jusqu'à ce qu'il lui décline sa véritable identité en lui demandant d'avouer s'il est juif et en précisant qu'il déteste les juifs.

 

La production intervient juste avant que les démonstrations de force des invités ne deviennent trop critique. Les piégeurs expliquent alors tout sourire que non, il n'y a rien à craindre, on est bien sur une chaîne égyptienne, que tout le monde autour du plateau est bien égyptien et que c'est une caméra cachée. Tout le monde se détend alors et se prend dans les bras...

La vidéo a été mise en ligne par Memri, une ONG israélienne, qui fait de la veille sur les questions d'antisémitisme.

Sources : Memri.org, 20 juillet 2012 et Streetpress.org, HuffingtonPost.fr, 24 juillet 2012.

 

Pour voir la vidéo :

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.