Nov

03

2015

Al-Qaida salue les attaques contre les Juifs

Un Cheikh suscite une polémique au sein du monde musulman en émettant l'ordre de ne pas tuer les Juifs

Le chef d'Al-Qaïda, Ayman al-Zawahri a publié un nouveau message audio hier intitulé "S'unir pour la libération de Jérusalem", critiquant "les attaques contre la mosquée al-Aqsa" d'Israël et appelant à davantage d'attaques contre Israël et l'Occident.

Dans le message, Zawahri affirme que "les musulmans du monde entier ont pris connaissance des attaques juives sur la mosquée d'al-Aqsa." Il a salué les attaques menées par des Palestiniens contre les Juifs et a félicité ceux qui ont planifié les attentats en sachant qu'ils seraient tués.

"Deux choses sont nécessaires pour la libération de la Palestine", a affirmé Zawahri. "La première est de frapper l'Occident et surtout les Etats-Unis sur leur propre sol, et d'attaquer leurs intérêts en tout lieu. Les partisans d'Israël doivent payer de leur sang et de l'économie. Ce sera leur punition pour soutenir les crimes d'Israël contre les musulmans et l'islam. "

Zahwari appelé à davantage d'attaques comme celle du 11 septembre et des attentats de Madrid et de Londres.

Un Cheikh émet l'ordre de ne pas tuer les Juifs

Le Cheikh jordanien Ali Halabi a suscité une polémique au sein du monde musulman ces derniers jours après avoir émis une fatwa (un ordre) contre le fait de tuer des Juifs.

Il a déclaré dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux que les Juifs ne peuvent être tués que pendant la guerre, et que le faire à d'autres moments est une trahison.

Interrogé par un étudiant, qui lui a demandé s'il était permis de tuer les Juifs en Palestine, le Cheikh a répondu: "quelqu'un qui vous protège, qui vous donne de l'électricité, de l'eau, de l'argent et pour qui vous travaillez, pourriez-vous le trahir, même s'il est Juif?"

Selon le Cheikh, le meurtre des Juifs est autorisé lors d'affrontements ou en cas de guerre déclarée, "mais si vous lui faites confiance (au juif) et qu'il a confiance en vous, alors il est interdit de le trahir, par conséquent, vous n'avez pas le droit de le tuer."

Le Cheikh salafiste a donné l'exemple de la période sous mandat britannique en Israël, quand un Cheikh saoudien bien connu a rendu une décision selon laquelle les accords qui préservent les droits et empêchent les effusions de sang doivent être honorés. Halabi a souligné qu'il existe une différence entre les perspectives émotionnelles et la réalité de la Charia (loi islamique).

Lorsque le Cheikh a répondu à l' étudiant à propos du meurtre des soldats armés dans la rue, il a affirmé: "c'est la même chose. Est-ce qu'un soldat tue tous les musulmans qu'il voit dans la rue?" L'étudiant a répondu "non".

Un autre étudiant a demandé s'il était normal qu '"ils (les soldats de Tsahal) attaquent seulement s'ils sont attaqués d'abord?" Le cheikh a répondu: "je ne vis pas en Palestine, mais c'est ce que nos frères qui vivent là-bas nous disent, que celui qui n'attaque pas les Juifs n'est pas attaqué en retour".

Halabi a dit qu'il ne voulait pas que l'on croit qu'il "défend les Juifs méprisés. Mais c'est la réalité. Parce que s'ils tuaient tous ceux qu'ils rencontraient, personne ne resterait et les Palestiniens continueraient à s'échapper vers d'autres pays dans le monde."

La vidéo a fait sensation dans le monde musulman, les militants ont attaqué le Cheikh sur les réseaux sociaux.

Halabi est l'un des cheikhs salafistes les plus connus en Jordanie, il à la tête du centre d'études religieuses l'imam al-Albani.

Source: i24news.tv

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.