Nov

20

2005

Croix gammée, dans une école, enfin effacée

Dans la nuit du 29 au 30 août dernier, des individus - non identifiés - mettaient le feu à une immense croix gammée, de 4 mètres sur 4, dessinée à l'essence, dans l'arrière-cour du Collège Claparède, à Genève. L'outrage aurait pu être lavé d'un coup de peinture. Il aura cependant fallu près de trois mois de démarches acharnées, auprès de l'Etat, pour que celui-ci fasse disparaître le symbole antisémite.

 

Alerté par Madeleine Rousset, directrice de l'établissement scolaire, le Département de l'Aménagement, de l'Equipement et du Logement (DAEL) se rend sur les lieux, dès le lendemain et tente d'effacer la trace avec un produit. Premier échec, suivi dix jours plus tard par une seconde tentative, tout aussi infructueuse. «Cela n'a fait qu'atténuer la marque, le goudron ayant brûlé», fait remarquer Madeleine Rousset.

 

Le 9 septembre, la directrice contacte de nouveau le DAEL, suggérant que l'on peigne un damier pour recouvrir la croix. «On m'a répliqué qu'elle continuerait à être visible, par porosité.» Pour autant, le DAEL ne propose aucune autre solution. L'affaire piétine. Dépitée, Madeleine Rousset informe la CICAD. Son Secrétaire général, Johanne Gurfinkiel, tente de faire pression sur le DAEL: «Nous avons fortement déploré que ce problème ne soit pas résolu plus rapidement.»

 

La croix gammée reste à sa place les semaines qui suivent. Pourquoi le département de Laurent Moutinot - dont il n'est pas inutile de rappeler qu'il fut à l'époque président de la section genevoise de la LICRA* - n'a-t-il pas agi ? Mandatée par le DAEL, une entreprise de peinture vient de recouvrir le swastika, avec un damier. Il aura fallu pour cela toute l'opiniâtreté de la directrice du Collège, l'intervention de la CICAD ainsi que l'intérêt de la presse pour cet événement.

 

* Ligue contre le racisme et l'antisémitisme

 

Le Matin - 20 novembre 2005

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.