Feb

13

2008

Dîner annuel du CRIF, hier à Paris

Le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Richard Prasquier, a défendu mercredi à Paris la laïcité, la diversité et la tolérance à l’occasion du dîner annuel de son organisation en présence du président Nicolas Sarkozy.

 

M. Prasquier a aussi appelé à la vigilance face à l’antisémitisme et à l’Iran. «Aux juifs, la loi de séparation (ndlr de l’Etat et de l’église) de 1905 a apporté la neutralité bienveillante qui a garanti l’égalité», a-t-il déclaré, s’affirmant «partisan résolu de la laïcité». Il a insisté sur la diversité de la société française, où cohabitent juifs, musulmans, chrétiens, athées et sur l’importance de la tolérance. Il a regretté toutefois que le discours antisémite se soit «banalisé». Pour lui, il faut agir «dès l’école», «à la racine des stéréotypes (...) pas uniquement à cause de l’antisémistisme, à cause des exigences de la vie en commun». «Le juif, a-t-il insisté, est un révélateur, mais d’autres demain pourraient le remplacer dans ce rôle de bouc émissaire qu’il remplit depuis si longtemps».

 

Il a a ensuite remercié M. Sarkozy d’avoir «prouvé son amitié pour Israël» et déploré qu’Israël soit «le seul Etat membre de l’ONU menacé de destruction» alors que «peu d’Etats de la planète ont une telle légitimité historique». Le président du Crif a également évoqué la menace que constitue, selon lui, l’Iran, non seulement pour Israël, mais pour l’Europe «située dans le rayon d’action des lanceurs iraniens». Il a souhaité que les contrats nucléaires civils passés par la France soient assortis de «précautions de sécurité exceptionnelles (...) pour éviter le détournement de filière et la fuite de résidus radio-actifs pour alimenter un terrorisme d’un genre nouveau». Déclarant enfin que des juifs ont vécu en Afrique du Nord «mille ans avant la conquête arabe», il a souhaité qu’Israël fasse partie de l’Union pour la Méditerranée, un projet présenté par M. Sarkozy.

 

Vidéos de la soirée: Guysen TV, publicsenat.fr

 

Source: AFP - mercredi 13 février 2008

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.