Feb

14

2014

Le Danemark interdit l'abattage rituel juif

Condamnation du vice-ministre israélien des Cultes Eli Ben Dahan: "Nous ne nous tairons pas".

 

Le Danemark a décidé d'interdire l'abattage rituel juif sur son territoire. Cette décision prendra effet à partir de lundi prochain 17 février.

Dan Jørgensen, le ministre danois de l'Agriculture et de l'Alimentation a indiqué jeudi qu'il ne permettra plus l'abattage kasher. "Les droits des animaux sont prioritaires par rapport aux droits religieux", a-t-il dit.

La communauté juive locale a immédiatement réagi, faisant part de sa colère. "L'interdiction de l'abattage kasher affecte les Juifs de nombreux pays en Europe et dans le monde.

Les autorités ont en fait décidé que les animaux de boucherie devront être étourdis avant d'être abattus, ce qui de facto interdit l'abattage rituel kasher. La décision des autorités aura cependant peu de conséquences réelles pour la communauté juive du Danemark qui compte 6.000 personnes, car depuis environ 10 ans, toute la viande kasher du pays est importée, rapporte le Conseil juif mondial (CJM).

Néanmoins, en vertu de la nouvelle réglementation, les abattoirs locaux ne seront plus autorisés à obtenir une exemption de l'étourdissement préalable de l'animal, devenu obligatoire. Les communautés juives et musulmanes du Danemark ont toutes deux critiqué ouvertement cette décision, invoquant le fait qu'elle piétine leurs droits religieux.

D'autre part, le commissaire européen à la Santé et la politique des consommateurs Tonio Borg a déclaré à un dirigeant d'une association juive que cette décision est "contraire au droit de l'UE", lors d'une réunion à Bruxelles jeudi, selon l'European Jewish Press.

Borg a ainsi indiqué au rabbin Menachem Margolin, qui dirige l'Association juive européenne, qu'il a l'intention de demander au gouvernement danois  de fournir des éclaircissements sur la question. "Il a été prouvé scientifiquement que l'abattage kasher n'inflige aucune douleur à l'animal", a expliqué le rabbin Margolin, ajoutant que cette méthode n'inflige pas "plus de douleur aux animaux que les autres méthodes couramment utilisées en Europe".

Israël condamne la décision

Le vice-ministre israélien des Cultes Eli Ben Dahan (Habayt Hayehudi) a fermement condamné jeudi soir la décision danoise qu'il a placée dans un contexte d'atmosphère antisémite en Europe. "L"antisémitisme européen dévoile son véritable visage et se retrouve même dans les sphères gouvernementales" a déclaré Eli Ben Dahan.

"J'appelle l'ambassadeur danois (en Israël) à empêcher l'application de la décision qui interdit l'abattage kasher. Nous ne nous tairons pas", a ajouté le vice-ministre israélien.

 

Source: i24news.tv, 14 février 2014

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.