Nov

02

2015

Le Fatah poste la couverture d’un livre allemand antisémite sur les réseaux sociaux

Le Centre Simon Wiesenthal a appelé Facebook et Twitter à supprimer les messages comportant la couverture qui représente un personnage juif de façon antisémite.

Le parti du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a posté sur ses comptes Facebook et Twitter la semaine dernière la couverture d’un livre allemand de 1936 qui met en garde contre le fait de faire confiance aux Juifs.

Le livre antisémite pour enfants est intitulé : « Ne faites pas confiance à un renard même si sa prairie est verte, et ne faites pas confiance à un Juif car il a prêté serment » comme l’a rapporté le site de surveillance Palestinian Media Watch ce jeudi.

La couverture a été publiée ce jeudi avec une traduction en arabe sur la page Facebook officielle du Fatah, ajoute l’organisation.

Le Centre Simon Wiesenthal (CSW) a appelé vendredi Facebook et Twitter à supprimer les messages comportant la couverture du livre qui représente un personnage juif de façon antisémite

« Hier, le président de l’Autorité palestinienne Abbas se tenait devant le Conseil des Nations Unies pour les droits de l’homme à Genève et a demandé à la communauté internationale de prendre des mesures pour protéger immédiatement les Palestiniens » peut-on lire dans un communiqué daté de jeudi des dirigeants du CSW Marvin Hier et Abraham Cooper.

« Mais dès le lendemain, l’organisation dont il est président, le Fatah, ressuscite l’idéologie et la propagande nazie en publiant un livre de l’époque nazie qui attaque tous les Juifs » ont-ils ajouté, en appelant à mettre fin au financement américain de l’Autorité palestinienne dirigée par le Fatah. « Il est temps pour le Congrès de lancer le processus pour cesser toute aide financière à l’Autorité palestinienne. Les Américains ne sont pas tenus d’être des bailleurs de fonds de « leaders » qui sont des « meneurs» pour l’antisémitisme, la violence et le terrorisme ».

Selon le communiqué de presse du centre, « le livre, ‘Ne faites pas confiance à un renard même si sa prairie est verte, et ne faites pas confiance à un Juif car il a prêté serment’ que le Centre Wiesenthal a dans ses archives, a été utilisé par les enseignants nazis pour inculquer aux enfants allemands la haine viscérale et des mensonges à propos de leur voisins juifs. La haine que ces livres ont transmis aux enfants dans les années 1930 a contribué à préparer le terrain pour l’assassinat en masse génocidaire des 6 millions de Juifs, dont 1,5 millions d’enfants juifs, pendant la Shoah dans les années 1940 » ont ajouté Hier et Cooper.

« Nous avons officiellement demandé à Facebook et Twitter d’effacer cette haine nazie de leurs plate-formes, mais il faut en faire davantage à un moment où les jeunes Palestiniens réagissent à l’incitation alimentée sur les médias sociaux par l’Autorité palestinienne et le Hamas et continuent à essayer de tuer leurs voisins juifs », ont-ils conclu.

Source: timesofisrael.com

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.