Mar

19

2015

Rapport sur l’antisémitisme 2014 de la FSCI et de la GRA

Communiqué presse, 19 mars 2015

 

Incidents antisémites plus nombreux et plus graves.

Le nouveau rapport sur l’antisémitisme de la FSCI et de la GRA est inquiétant: les incidents antisémites recensés en 2014 sont nettement plus nombreux et, surtout,  plus graves. Le psychologue Ahmad Mansour s’exprime dans  la contribution d’expert sur la prévention de l’antisémitisme parmi les musulmans. Ce rapport est désormais publié sur le site Internet www.antisemitisme.ch.

En 2014, la Fédération suisse des communautés israélites FSCI et la Fondation contre le racisme et l’antisémitisme GRA ont recensé en Suisse alémanique 66 incidents antisémites, soit un nombre presque trois fois plus grand qu’en 2013. Ne sont pas compris dans ce chiffre, les propos antisémites tenus sur Internet et dans les médias sociaux. Une grande partie de ceux-ci ont été postés durant les mois d’été. Déjà constatée autrefois lorsque les conflits armés s’exacerbent au Proche-Orient, cette augmentation a été nettement plus marquée en 2014 que par le passé, et ce par le nombre tout autant que par la gravité des incidents. 

La plupart des incidents répertoriés en 2014 sont des courriers antisémites, dans certains cas d’une hostilité extraordinaire. Alors que beaucoup de propos se situaient encore, jusque-là, dans les limites d’une critique légitime d’Israël, ce sont des insultes et même, parfois, des menaces de mort qu’ont reçues cette année des juives et des juifs. Le ton  utilisé à l’égard des juifs est devenu nettement plus agressif. Les menaces contre les juives et les juifs ont été particulièrement nombreuses sur Facebook; plusieurs procédures pénales ont été ouvertes à ce sujet. 

Il apparaît que les gens qui ont incité à la haine contre les juifs sur Facebook sont, pour une grande partie, des hommes jeunes – entre 15 et 30 ans – dont beaucoup ont apparemment, à en juger par leurs propos et leurs profils, des attaches musulmanes. A ce sujet, la FSCI et la GRA mettent en garde contre toute généralisation et diffamation de la communauté musulmane. Cette accumulation frappante de violences verbales antijuives parmi les musulmans a néanmoins incité la FSCI et la GRA à consacrer la contribution d’expert de cette année au thème  « L’antisémitisme parmi les musulmans ». Ecrite par un psychologue connu, Ahmad Mansour, elle met au premier plan la prévention. Ahmad Mansour est un Israélien arabe vivant aujourd’hui à Berlin. Il travaille avec de jeunes musulmans sur les thèmes du radicalisme et de l’antisémitisme et a été membre de la Conférence allemande sur l’Islam (Deutsche Islamkonferenz).

L’intégralité du rapport sur l’antisémitisme ne paraît plus désormais qu’en ligne sous www.antisemitisme.ch. La liste des incidents antisémites que l’on trouve sur le site est régulièrement actualisée.

La CICAD a déjà publié son Rapport sur l’antisémitisme en Suisse romande. Il est disponible sous www.cicad.ch

 

Plus d’informations sur : www.swissjews.chet www.gra.ch

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.