Mar

07

2018

La Ville s’attaque aux mots qui blessent

A l’heure où les réseaux sociaux et la communication digitale influencent en grande partie nos échanges quotidiens, la sensibilisation aux propos et aux discours discriminatoires constitue un véritable défi pour les collectivités publiques. La quantité d’informations et la rapidité avec laquelle elles défilent sur nos écrans les rendent en effet incontrôlables. Les bases légales insuffisantes augmentent notre impuissance face à la diffamation et aux appels à la haine.

Dans ce contexte, l’édition 2018 de la Semaine contre le racisme aura pour thème « les mots qui blessent ». Pour les identifier, les déconstruire et les dénoncer bien sûr. Mais aussi, et peut-être surtout, pour valoriser, au travers de slam, de contes, de films, d’ateliers et de conférences, des utilisations positives de la parole qui défendent la diversité et saluent notre identité plurielle.

Les publics jeunes sont particulièrement vulnérables face à la violence des mots. Cette édition 2018 de la Semaine contre le racisme en Ville de Genève est donc organisée avec la ferme volonté de leur proposer d’élaborer des outils de prévention. Elle est également marquée par l’engagement de tous les quartiers qui proposent des événements de très grande qualité, à l’échelle de la proximité.

Au nom du Conseil administratif, nous remercions les partenaires qui ont participé à l’élaboration de ce riche programme et qui font de Genève, au quotidien, une ville accueillante et à l’identité plurielle. Nous vous souhaitons, à toutes et à tous, une très belle Semaine contre le racisme.

 

Sandrine Salerno, Esther Alder,  Sami Kanaan

Elu-e-s au sein du Conseil administratif

 

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.