Oct

17

2014

Il ose l'humour façon Le Pen

L-ex-député neuchâtelois Matthieu Béguelin a fait une blague à très forte teneur polémique. Et il assume !

Sur Facebook, il y a ceux qui parlent de foot, ceux qui postent des photos de ce qu'ils mangent et il y a Matthieu Béguelin. Ancien président des socialistes en Ville de Neuchâtel, ancien député, cet homme de théâtre n'est pas de ceux que la polémique effraie sur Ie réseau social. Mercredi, ce personnage haut en couleur a commenté à sa manière les déboires de Bernard-Henri Lévy, rapportés par Les Inrocks.

Selon le magazine culturel, sa pièce « Hôtel Europe », censée être programmée à Paris jusqu'en janvier, s'arrêtera le mois prochain faute de public. Une nouvelle sur laquelle beaucoup ironisent, sauf que le théâtre de I'Atelier dément désormais le flop de l’œuvre du philosophe au décolleté le plus célèbre de France.

« La pièce de BHL fait un four...Valls appelle à la lutte contre I ‘antisémitisme », écrit le socialiste neuchâtelois sur Facebook. A ceux pour qui le jeu de mots paraîtrait obscur, on rappelle que Bernard Henri Lévy est juif, et que le « four » peut aussi bien évoquer I ‘insuccès du spectacle que des crématoires de sinistre mémoire...

Un esprit « Charlie Hebdo »

« C'est l’expression qui convient dans ce genre de cas, commente Matthieu Béguelin, et ça m'a fait marrer de voir que tous ceux qui évoquaient la débâcle de la pièce de BHL n'osaient pas I ‘employer. » Pas question, donc, de faire un mea culpa, lui qui se revendique d'un esprit « très Charlie Hebdo . »  « Rire est salvateur, ça apporte de la distance. Cette blague n'aurait jamais fait réagir il y a trente ans. » Du reste, les réactions sont très mesurées du côté du Parti socialiste du canton de Neuchâtel, dont Matthieu Béguelin reste membre, bien qu’ayant quitté ses mandats en avril à cause d'impôts impayés.

« C'est limite, réagit Silvia Locatelli, présidente.  Je sais que Matthieu n'est pas antisémite mais il a un humour bien à lui. «  Elle imagine les raisons qui ont poussé son camarade à aller aussi loin dans la provocation: « Dans la société actuelle, soit on est pro-israélien, soit on est antisémite.  Il a sûrement du mal à accepter ce côté manichéen des choses. »  Ce bon mot ne devrait donc pas empêcher Matthieu Béguelin de se présenter à de futures élections pour le PS, pour autant que son budget soit assaini.

Un commentaire lamentable pour la CICAD

« Prétextant que l'expression fait partie du jargon théâtral, il ne manque pas d'accoler à son commentaire "Valls appelle à la lutte contre l'antisémitisme". Il n'y a malheureusement aucune ambiguïté dans son message. Une chance qu'il ait démissionné de ses mandats politiques. Après les propos de l'ex leader français du Front national, Jean-Marie Le Pen déclarant : « On fera une fournée la prochaine fois », en parlant de Patrick Bruel, notre ex-député neuchâtelois adepte de la "dissidence Dieudonniste" n'a pas démérité. Au regard de la réaction de la présidente du PS neuchâtelois, je ne peux qu'exprimer notre inquiétude. Loin de condamner les propos intolérables de Matthieu Beguelin, Silvia Locatelli les banalise, alimentant ainsi amalgames et stéréotypes. Cette affaire prend désormais une tournure politique plus importante pour laquelle il appartient désormais au Président du parti socialiste suisse de se prononcer et nous dire ce que lui inspire de tels dérapages. » explique Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD

Une indignation qui affecte assez peu Matthieu Béguelin: « De toute façon, je n'avais pas prévu de rire avec la CICAD. »

 

 

Source: Le Matin, 17 octobre 2014

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.