Dec

28

2015

La CICAD à l’émission de la radio « Forum », RTS : Les futures rééditions de "Mein Kampf" suscitent l'inquiétude

Le 1er janvier prochain, l'ouvrage rédigé par Adolf Hitler tombera dans le domaine public. Deux versions commentées, l'une française, l'autre allemande sont d'ores et déjà annoncées. Mais faut-il le rééditer? Débat entre Pascal Vandenberghe, directeur général des librairies Payot et Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de la CICAD.

 

Source : RTS, 27 décembre, 2015.

 

Distribution de Mein Kampf dans les librairies suisses : la CICAD soumet des solutions d'encadrement

La perspective qu’un ouvrage exposant les théories raciales les plus abjectes d’Adolf Hitler se retrouve disponible sans aucune restriction ni même aucun encadrement provoque pour la CICAD de grandes inquiétudes. Mein Kampf serait ainsi traité comme une banale production littéraire. Chacun s’accordera sur le fait que tel n’est pas le cas.


La CICAD est attachée aux valeurs fondamentales de liberté et en particulier lorsqu’il s’agit d’acquisition de la connaissance puisqu’elle édite elle-même des ouvrages pédagogiques. C’est pourquoi, au nom de l’engagement qui est le sien,la CICAD soumet trois mesures d'accompagnement aux libraires qui désirent diffuser cet ouvrage :


-Ajouter une signalétique indiquant que le contenu de l’ouvrage incite à la haine, au crime et à la discrimination raciale.

-Indiquer une limite d’âge sur chaque exemplaire et contrôler l’âge des jeunes acquéreurs. Cette limite serait déterminée par la CDIP (Conférence des Directeurs Cantonaux de l’Instruction Publique), organe qui coordonne au plan national les actions des cantons dans les domaines de l’éducation et de la culture.

- Remettre systématiquement à chaque acquéreur un exemplaire de la brochure « Auschwitz », éditée par la CICAD en 2004 et dont la rédactrice, Sabine ZEITOUN, est une historienne spécialisée sur la Seconde guerre mondiale. Elle a occupé les fonctions de directrice du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon pendant douze ans. Cet ouvrage, facile d’accès, décrit succinctement le processus d’extermination mis en œuvre par le IIIe Reich. La CICAD mettra gracieusement à disposition des libraires les exemplaires nécessaires.

 

La CICAD est convaincue que les libraires, conscients de leur responsabilité, auront à cœur d’appliquer ces recommandations afin de contribuer à la prévention du racisme et d’éviter de favoriser la diffusion de la haine. Le livre n'est pas une simple marchandise ni le libraire un simple marchand !

Source : CICAD.ch, 17 avril, 2012.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.