Dec

11

2015

Menace terroriste à Genève : pour la CICAD, la vigilance est accrue. Les mesures de sécurité adaptées et réévaluées selon les différentes analyses de la situation.

La menace terroriste visant Genève est jugée sérieuse et imminente par les autorités suisses. Une information diffusée depuis le 10 décembre par le Département de la Sécurité et de l’Economie du canton de Genève.

Selon Pierre Maudet, chef du DSE. «Dans le cadre des investigations menées suite aux attentats de Paris, tant sur le plan international que national, la police genevoise et ses partenaires recherchent activement des personnes dont le signalement a été fourni par la Confédération.» 4 hommes sont suspectés d’être des sympathisants de Daech et seraient à Genève ou dans la région. Pour le moment aucun lien n’a clairement été établi avec les attentats de Paris du 13 novembre dernier.

Selon le Communiqué de presse du département de la sécurité et de l’économie paru ce jour, vendredi 11 décembre. «Au lendemain de l'augmentation du niveau de vigilance par la police genevoise, le département de la sécurité et de l'économie confirme la tenue des manifestations du week-end. Il invite par ailleurs les citoyens à se tenir informé via l'application « Votre police ». Les autorités genevoises et leurs partenaires procèdent à une évaluation permanente de la situation. Le niveau de vigilance reste pour l'heure inchangé et le dispositif renforcé mise en place hier est confirmé. Toutes les manifestations inscrites au programme de cette fin de semaine sont donc maintenues. Afin de se tenir informés, les citoyens sont invités à contacter le 117.»

Les lieux dits « sensibles » tels que les sites internationaux, l’aéroport ou encore la gare bénéficient d’une surveillance renforcée. A l’ONU, le Palais des Nations, a été fouillé et évacué mercredi dans la nuit. L’alerte est toujours maintenue ainsi que le dispositif avec des gardes armés. La menace terroriste est jugée sérieuse à l’encontre du Palais des Nations.

Inquiétude aussi du côté de la communauté juive« La sécurité reste une priorité comme toujours pour l’ensemble des institutions juives. L’alerte étant ciblée sur Genève, la vigilance est accrue. Les mesures de sécurité adaptées et réévaluées selon les différentes analyses de la situation. Pour autant l’activité communautaire ne s’est pas arrêtée, heureusement. », explique Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD. Avant de poursuivre « Le GSI et la CICAD, en étroite collaboration avec les autorités, restent comme toujours mobilisés et vigilants. Nous encourageons chacun, tout en restant attentifs, à ne pas céder à un vent de panique. »

La menace est en tout cas prise très au sérieux. Le Ministère public genevois a ouvert hier après-midi une procédure pénale pour actes préparatoires délictueux. Le Ministère public de la Confédération a également ouvert une «enquête pénale contre inconnu pour soupçons d’appartenance, respectivement de soutien à une organisation criminelle ainsi que pour soupçons de violation de l’article 2 de la loi fédérale interdisant les groupes «Al-Qaida» et «Etat islamique» et les organisations apparentées».

Le dispositif d’alerte reste maintenu ce vendredi 11 décembre à Genève avec un niveau d’alerte limité à 3, sur une échelle maximale de 5, a indiqué la porte-parole du Département de sécurité.

 

 

Source: CICAD, 11 décembre 2015

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.