Jan

13

2004

Ivan Frésard accusé de dérapage

«La CICAD, Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme et la diffamation réclame des excuses, après une interview parue dans Le Matin. Le 21 décembre dernier, Ivan Frésard accordait une longue interview au Matin dimanche. A la rubrique "Que pensez-vous de...", l'animateur n'a pas mâché ses mots à l'endroit du premier ministre israélien, Ariel Sharon. "Si je le traite de boucher, on va me taxer d'antisémite. Mais comment le peuple juif peut-il faire subir à d'autres ce qu'il a vécu lui-même ?"

Lisant ces lignes, le secrétaire général de la CICAD, Johanne Gurfinkiel, a bondi: "Ivan Frésard fait un amalgame honteux. En tant que que juif, je me sens personnellement attaqué."

[...] Contacté hier, l'animateur ne reconnaît pas ses propos, apparemment synthétisés de manière abrupte: "Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire, plaide l'homme de radio. Je suis sensible à la cause [...], j'ai toujours milité pour le devoir de mémoire et je sais bien que tous les Israéliens ne suivent pas Sharon."»

24 Heures - 13 janvier 2004

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.