Apr

16

2015

Prié d’aller causer ailleurs

Polémique – La conférence de Michet Collon n'aura pas lieu au Palais de Rumine, à Lausanne.

Ce n'est plus à I'Aula du Palais de Rumine, à Lausanne, que l'écrivain Michel Collon présentera sa conférence. Le député vaudois, Marc Oran, membre de La Gauche, a décidé d'annuler la réservation. Contacté, il n'a pas souhaité faire davantage de commentaires. Cette décision est saluée par Johanne Gurfinkiel, secrétaire général de la CICAD (Coordination intercommunautaire contre l'antisémitisme  et la diffamation): « On a fait preuve de clairvoyance et estimé que cet écrivain n'était pas à sa place dans ce lieu. »

L'organisateur de l'événement, Amir Forotan, lui, regrette : « Je suis déçu. C'est la censure qui est une menace pour la démocratie. L'organisation représente trois mois de travail. On aimerait maintenir cette conférence et on fait un appel à d'autres organisations sur Lausanne. » Et d'ajouter: « On propose juste un autre point de vue. D’ailleurs, nous invitons le secrétaire général de la CICAD à participer à notre conférence. »

Une invitation réitérée par l'écrivain, Michel Collon lui-même, qui précise: « Je conteste formellement être complotiste et je ne soutiens pas les dictatures. Pour ce qui est de la salle, on m’a dit que le député aurait pris peur, bien que je n'aie pas encore eu contact avec lui. Dans un pays démocratique, on n'a pas le droit d'empêcher un débat. C'est au citoyen de se faire sa propre idée. »

Utilisation abusive

En attendant, le Grand Conseil a lui aussi réagi en découvrant la mention « Grand Conseil du canton de Vaud » sur l'affiche de la conférence: «Il se réserve le droit de saisir la justice civile si l’organisateur ne met pas fin sans délai, notamment sur les réseaux sociaux, à cette utilisation abusive », indique Igor Santucci, le secrétaire général du Grand Conseil.

 

Source : Le Matin ; 16 avril 2015

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.