Dec

09

2004

Retour en Suisse de René-Louis Berclaz

La CICAD se félicite de l’arrestation du négationniste René-Louis Berclaz après une année de fuite en Serbie-Monténégro.

Depuis plusieurs mois, la CICAD n’a eu de cesse :

d’intervenir auprès des autorités judiciaires de Genève et Lausanne pour dénoncer la distribution de tracts négationnistes sur lesquels figure une tête de mort et la mention : « Holocauste c’est du bidon »

§   d’informer les médias de son exil en Serbie-Monténégro sous prétexte que « ce pays est sans doute le dernier Etat européen à ne pas disposer d’une loi réprimant le “racisme” ». Informée de ce départ, la CICAD est intervenue auprès de l’Ambassadeur de Serbie en Suisse, S.E M. Dragoljub M. POPOVIC auprès duquel elle a appris que son pays disposait de textes juridiques sanctionnant l’appel à la discrimination raciale, politique ou religieuse. (code pénal yougoslave de 1992, art. 134 – encore en vigueur - Charte des droits de l’Homme, des minorités et des libertés civiles de 2003, art. 3 et 51) ;

§   de solliciter l’intervention des autorités judiciaires du canton de Fribourg et de l’Office fédéral de la Justice pour requérir l’extradition de René-Louis Berclaz afin qu’il purge sa peine (cf. courrier à l’Office fédéral de la Justice – 19 août 2004) ;

La CICAD salue l’intervention efficace de l’Office fédéral de justice et de police. Cette arrestation permettra l’exécution des décisions rendues par la justice suisse fondée sur l’art. 261 bis du C.P.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.