Nov

15

2011

La CICAD a la rencontre d’élèves de l’Ecole Internationale de Genève

 

Ce matin, la CICAD s'est rendue à l'Ecole Internationale de Genève pour rencontrer les participants qui seront présents au voyage à Auschwitz, organisé le 23 novembre prochain.

 

Le 23 novembre prochain, la CICAD organise un voyage à Aushwitz pour perpétrer la mémoire de la Shoah auprès des élèves et des enseignants de Suisse romande. Près de 200 d'entre eux se rendront à cette visite en Pologne.

Ce matin, la CICAD s'est rendue à l'Ecole Internationale de Genève pour sensibiliser et préparer les élèves à ce voyage. Le DVD "Auschwitz, pour ne jamais oublier" leur a été présenté. L'occasion de prendre connaissance des derniers voyages organisés par l'association, et d'écouter les témoignages de rescapés qui livrent leur expérience et racontent les souffrances qu'ils ont vues et vécues. Johanne Gurfinkiel, Secrétaire général de la CICAD a également pris la parole pour expliquer aux étudiants les objectifs de ce projet et répondre à leurs questions relatives aux faits historiques et au déroulement de la journée du 23 novembre. 

 

 

Pour Anna, une étudiante également présente l'an dernier lors de l'exposition organisée par la CICAD sur la Shoah "Ressentir l'indicible", "il est important de voir de nos propres yeux ce qu'ont pu vivre les personnes déportées. Je veux me rendre compte et ressentir ce qu'il s'est passé". Pour une première fois, "cela risque d'être très intense, on ne sait pas comment on va réagir", a déclaré Anja, professeure d'allemand, mais "il est important de ne pas oublier", a-t-elle ajouté.

La CICAD a la rencontre des élèves de l'école Moser

La semaine dernière, c'est à l'école Moser que la CICAD a rencontré les étudiants de troisième année de maturité. Ces derniers ont eu l'opportunité d'écouter le témoignage de Noëlla Rouget, une résistante française arrêtée en juin 1943 et déportée à Ravensbrück pendant la Seconde Guerre Mondiale. 

 

Par ces interventions dans les écoles - en préparation au voyage organisé chaque année à Auschwitz - la CICAD répond à son objectif pédagogique en préservant la mémoire de la Shoah, notamment auprès des jeunes et futures générations.

Par Elodie Benarousse pour la CICAD, le 16 novembre 2011.

CICAD en action

  • Plus de 20 ans d’actions

    La CICAD se préoccupe des menaces qui pèsent sur les Communautés juives. Prévenir, conseiller et agir : 3 mots d’ordre contre un même fléau.