Jan

30

2014

Hommage à Jean Halpérin z’l (1921-2012)

Jean Halpérin z’l a marqué de son empreinte le paysage intellectuel juif de la seconde moitié du 20ème siècle.

Né en 1921 à Wiesbaden en Allemagne, il est l’arrière-petit-fils du grand philantrope le baron Horace de Gunzburg. Il grandit avec ses deux frères Vladimir et Horace en France. Vladimir se fera notamment connaître en devenant le secrétaire de l’Union Mondiale ORT en 1943, puis son directeur après la mort d'Aaron Syngalowski en 1956.

Jean Halpérin étudie le droit et les lettres, puis obtient des diplômes d’économie et de sciences politiques à l’Université de Lyon. En 1943, sa famille parvient à fuir la France occupée et à trouver refuge en Suisse. Jean soutient en 1945 sa thèse de doctorat ‪à l’Université de Zurich. Le manuscrit est publié sous l’intitulé “Les assurances en Suisse et dans le monde, leur rôle dans l'évolution économique et sociale” l’année suivante aux Editions de la Baconnière.

Jean Halpérin est successivement maître d’enseignement et de recherche puis professeur aux Universités de Zurich et de Grenoble. Egalement engagé aux Nations Unies à Genève de 1947 à 1981, il officie pendant près de quinze ans comme chef de sa division linguistique.

Figure de référence au sein des cercles intellectuels juifs francophones, Jean Halpérin œuvre de façon décisive à la diffusion de l’héritage philosophique juif et il incarne avec son ami Emmanuel Levinas son renouvellement aux lendemains de la Shoah. Son travail minutieux de préparation et d’édition du Colloque des intellectuels juifs de langue française - réuni sous l’égide de la section française du Congrès juif mondial et qu’il préside de 1968 à 2000 - ainsi que son dialogue privilégié avec Lévinas lui valent une réputation de penseur du rapprochement et de passeur, entre les idées, et entre les hommes.

Halpérin succède à Lévinas à la chaire de pensée juive de l’Université de Fribourg où il enseigne de 1993 à 2000. Dès le début des années 1980, il est également étroitement associé aux formidables efforts du Dr Gerhard Riegner, directeur du bureau genevois du Congrès juif mondial, en faveur du dialogue interreligieux avec les Eglises.

Homme de foi, de parole, de dialogue et d’engagement, il s’éteint à Genève le 4 septembre 2012.

Lors de la soirée d’hommage organisée par le Cercle Martin Buber, l’Association des Amis de la Musique juive et la CIG, cinq invités exceptionnels évoqueront le souvenir de Jean Halpérin z’l ainsi que les nombreux liens les unissant à sa pensée et à son œuvre : Jean-Christophe Aeschlimann, éditorialiste et conseiller en communication, Denis Charbit, professeur de sciences politiques, Joël Dicker, écrivain, Marc Faessler, pasteur et théologien, Mireille Gansel, écrivaine et traductrice.

 

Soirée d’hommage à Jean Halpérin z’l - Dimanche 9 février à 17h à la salle l’Athénée 4

Programme complet : www.comisra.ch/fr/services/culture.php

CICAD en action

  • 180 participants à la 17e journée d’études d’Auschwitz-Birkenau organisée par la CICAD

    Mercredi 23 novembre 2016, élèves et enseignants ont durant une journée organisée par la CICAD, vu et entendu le vécu concentrationnaire de millions de victimes. Ce voyage annuel, fruit d’un partenariat avec les départements d’instruction publique romands depuis plusieurs années, est une journée riche en enseignements qui rappelle à chacun qu’il faut rester vigilant face à l’antisémitisme.