×

Disparition de Noëlla Rouget : La CICAD rend hommage à une femme d’exception


 

« A l’heure où disparaissent les derniers témoins des camps de concentration, une idée nous réconforte celle de l’existence de milliers de jeunes qui deviendront le relais de notre tragédie. » Noëlla Rouget, Résistante et déportée du camp de Ravensbruck. 

 

 

 C’est avec une grande tristesse que la CICAD a appris ce dimanche le décès de Noëlla Rouget.

Noëlla Rouget s’est associée durant de nombreuses années à la CICAD, en allant à la rencontre de centaines d’élèves et professeurs pour partager son vécu concentrationnaire et les convaincre de devenir à leur tour le relais de sa terrible histoire. « Nous comptons, nous rescapés, sur les jeunes pour qu’ils n’oublient pas leur devoir de citoyen et qu’ils luttent pour les droits de l’homme. Des droits dont j’ai tant rêvé lors de ma déportation à Ravensbrück. »

 

 

Pour Noëlla Rouget, ces rencontres étaient aussi l’occasion de rappeler à cette jeune génération combien il faut rester vigilant face à la montée des extrêmes en Europe et combien il est important d’user de son devoir de citoyen. « Si Auschwitz a été possible, Auschwitz peut encore être possible tant que règne dans le monde la discrimination, la violence et la haine. Je vous appelle à tenir votre devoir de citoyen. Ne laissez pas un régime d’oppression s’imposer. Il faut savoir lutter pour qu’un autre Auschwitz ne voit jamais le jour. Usez de votre droit de citoyen. Ne laissez pas à nouveau un régime d’oppression s’instaurer. »

 

 

Pour la CICAD, Noëlla caractérisait cette figure de la bravoure, de l’engagement et de la Résistance. Elle fut à l’instar de tous ces rescapés l’incarnation d’une lumière d’inspiration pour tant de générations.

La CICAD tient à réitérer ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Noëlla Rouget.

 

Voir le reportage de Léman Bleu : https://www.youtube.com/watch?v=Gjqw7xYHEGc&t=56s